SteamShadows : LE jeu de rôles steampunk

Aujourd’hui je vous propose un article un peu spécial. Il est le premier d’une longue série pour une toute nouvelle catégorie que l’on ouvre : le jeu de rôle. Bon on me dira que GamesAndGeeks est un blog dont les sujets principaux sont le jeu vidéo et tout ce qui rapporte à la notion de geek mais alors pourquoi s’intéresser aux jeux de rôles ?

Le jeu de rôles est tout de même la base de tout jeu vidéo car c’est le tout premier récit interactif. Le plus célèbre des jeux de rôles est sans doute le jeu médiéval-fantastique : Donjons & Dragons conçus par le E. Gary Gygax dans les années 1970. Il instaura les célèbres stéréotypes Nain – Elfe et leurs querelles ridicules, ainsi que tout le bestiaire conçut spécialement pour vous trucider.

Demogia_book

En même temps faut comprendre les Nain, les Elfes ne boivent pas de bière et ils pètent plus haut que leur……. Enfin vous voyez quoi

 

 

Son succès fut tel que la plupart des jeux de rôles actuels sont médiévales-fantastiques, mais nous avons aussi: de l’horreur, de l’humoristique, du sérieux, du futuriste, du contemporain et même des jeux basés sur des films comme Star Wars. Cependant il est rare de voir des jeux proposer des univers qui n’appartiennent pas ces grandes familles et c’est là que SteamShadows se démarque.

Si vous voulez en savoir plus, voici un petit lien vidéo qui explique très bien ce qu’est le jeu de rôles, merci Frédéric Dorne

Le Jeu De Rôle :

Plutôt que de réinterpréter l’univers selon ma vision des choses et brisé votre imagination, je vous laisse apprécier l’introduction que l’on peut retrouver sur la campagne Ulule de ce magnifique JDR :

SteamShadows, l’héritage de Sir Stockwell est un jeu de rôle original issu de la plume passionnée de Frédéric Dorne. L’auteur de Friday Night’s Zombi (dans un prochain article on parlera aussi de ce petit bijou ^^) s’attaque cette fois à son second amour, le steampunk. Fourmillant d’idées, le livre réussit à réconcilier les visions steam du Cosplay, du jeu de rôle grandeur nature (GN) et du jeu de rôle sur table dans un seul tout, cohérent et captivant où porter des lunettes à vapeur, des armes modifiées et d’autres machines au quotidien est tout à fait naturel.

RocketMan

SteamShadows est basé sur un système de jeu pour simuler la vapotechnologie rapide à prendre en main et souple, qui comblera autant les joueurs novices que les confirmés. Et surtout, le livre propose un vaste univers de jeu aux multiples possibilités d’aventures palpitantes, de situations mouvementées, d’adversaires sinistres.

Bon vous me direz : « Bon ok et…..c’est tout ? On ne sait pas grand-chose au final » Patience ! Patience je vous dis. Comme toutes pâtisseries ou gâteaux raffinés, on mange par petites bouchées et on savoure la saveur délicate de ces mets. Personnellement quand je vois dans une seule et même phrase : du steam (sous-entendu steampunk, un petit lien pour voir ce dont il s’agit), du cosplay (bon là je vais vous expliquer ce que c’est tout de même hein ^^), du grandeur nature (GN pour les faignasse comme moi et un autre lien vidéo de notre auteur Frédéric Dorne pour comprendre ce qu’est ce truc) et du JDR ; moi je suis tout émoustiller et en joie.

L’univers :

Bon voyons ce que nous propose exactement ce JDR :

Le monde de SteamShadows pourrait être tiré de notre histoire en 1889, mais l’invention des merveilles technologiques par l’Empire Britannique a tout changé durant les quarante dernières années. La guerre qui fait rage entre les deux grands empires, la Pax Britannica et l’Empire Russe a entraîné, par le jeu des alliances, un conflit mondial et la Finlande et le Moyen Orient sont des champs de bataille permanents. Les frontières ont radicalement changé avec la folie expansionniste de la reine Victoria. En même temps que les machines à vapeur compactes, les fantômes, les monstres et les carnages inexpliqués se sont multipliés, plongeant villes et campagnes dans une nouvelle peur de l’ombre et remettant au goût du jour le surnaturel, les médiums et les chasseurs de monstres.

Demogia_brille

Roooh en plus il y a du surnaturelle dans tout ça, j’ai les yeux qui brille

 

 

La suprématie britannique est fondée sur l’invention d’un seul homme, Sir Stockwell. Ce dernier a créé, presque quarante ans plus tôt, la forme la plus compacte et la plus puissante de vapotechnologie, donnant à son pays une puissance militaire et politique quasi illimitée. Pourtant, à l’apogée de son pouvoir en 1863, Sir Stockwell a quitté précipitamment toutes ses fonctions auprès de la reine et a réussi à tuer le fantôme de l’amiral Nelson, pourtant gardé et aimé de tous.

Protégé de la reine, le fantôme prodiguait depuis des années ses conseils à tous les anglais qui venaient le voir sous le Lambeth Bridge, rebaptisé Admiral Nelson Bridge en son honneur. Sir Stockwell banni, il fonde les SteamShadows en France, son nouveau pays d’accueil. Leur seul but est d’éradiquer de la planète, ce qu’il a baptisé les Horreurs (fantômes et autres créatures) avant qu’elles ne deviennent plus nocives et n’emportent l’humanité avec elles.

Nous sommes en 1889, Sir Stockwell a disparu voilà plus de vingt ans et les Horreurs se multiplient comme jamais.

Demogia_ghostbuster

Attend attend, on est en plus des chasseurs de fantôme, alors là..là…. c’est TROP la classe !! J’enfile mon pack à proton moi ^^

 

 

Vous seul choisirez de chercher à rejoindre le culte secret et illégal des SteamShadows dans les rues sombres de Londres, de lutter contre les ennemis de l’empire britannique sur tous les fronts ,d’explorer les jungles antédiluviennes à la recherche des cités perdues visitées par Sir Stockwell ou bien encore de parcourir le vaste monde envahi par les monstres et transformé par la guerre et l’ambition, à bord de machines volantes gigantesques.

Alors, ça donne envie hein ! Et si je vous disais que GamesAndGeeks a eu la chance d’avoir une information en exclusivité sur la nature des Horreurs ? Oui Oui vous avez bien entendu, on a du lourd, du très lourd sur les Horreurs. GamesAndGeeks est donc le premier à révéler cette information, alors on dit merci qui ? …… Frédéric Dorne bien sûr pour avoir fait ce petit cadeau ^^

Les Horreurs ne sont pas les esprits des morts revenus sur Terre. D’après Sir Stockwell, il s’agit de créatures vivant ailleurs, dans des « Cercles » et qui parasitent les humains pour s’en nourrir. Hélas, au fur et à mesure qu’elles se nourrissent, elles attirent de plus dangereuses créatures, d’un Cercle supérieur, qui dévorent les premières et prennent leurs places. Chaque Cercle héberge des monstres de plus en plus parasites, de moins en moins proches de l’humanité et surtout de plus en plus dangereux et libres de sillonner la Terre.
Les revenants du premier Cercle apparaissent souvent en dévorant l’âme d’un mort, absorbant son savoir et ses souvenirs et c’est ainsi que les Horreurs trompent les vivants et les attirent près d’eux pour se repaître de leur présence.

Honnêtement quand j’ai appris cela par JdR Edition et plus précisément par l’auteur, bien que conquis à la base, je fus transporter par mes rêves de créatures innommables et indicible.
Allez avouer, vous fan de Ghostburster, de Supernatural, de steampunk et vous rôlistes / GNistes, n’êtes-vous pas curieux ? Il vous reste encore quelques jours pour participer à cette campagne Ulule et participer à la construction et à l’amélioration de ce JDR.

Système de jeu :

Pour ceux que je n’ai pas encore convaincus, je vais interpeler le rôliste qui sommeille en vous, le joueur de jeux de sociétés, le hard-core gamer. Non content de nous offrir un univers riche et captivant Frédéric Dorne propose un système de dés inédits tout comme dans Friday Night’s Zombi. En effet, il aborde la mécanique du lancer de dés  non pas de manière individuel, mais collaboratif, c’est-à-dire :

Chaque jet est basé sur un système caractéristique + compétence à opposer à l’adversaire ou à un seuil déterminé par une table universelle. La vapotechnologie apporte des dés supplémentaires à chaque utilisation et la possibilité de pousser le régime de sa machine un certain nombre de fois. Cela est représenté par une réserve de dés que chaque joueur peut partager en partie ou en totalité avec les autres joueurs pour les aider, renforçant l’aspect social du jeu même entre joueurs.

En bref:

  • Thématique : steamunk, supernaturel
  • Ambiance : horreur, chasse au monstre, STEAMPUNK
  • Epoque : époque victorienne
  • Difficulté : initié à expert
  • Bonus : système de dé unique, Steampunk et Chasseur de Monstres, et les illustrations qui claquent, sans oublier que le niveau de détails de l’univers

Pour en savoir un peu plus je vous invite à voir de plus prés la campagne Ulule, il vous reste encore quelques jours pour participer à cette grande aventure. Pour ma part, j’ai pris mon troublon et dressé fièrement mon chapeau Haut-de-forme sur ma tête ornée de mes lunettes.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Un commentaire pour “SteamShadows : LE jeu de rôles steampunk
  1. AntonyB dit :

    Bravo, belle publicité pour JDR éditions. On peux m’expliquer comment faire pour avoir un encart publicitaire comme celui là ?

Un avis sur le site ?